Tout savoir sur l’hypnose Ericksonienne

Comme vous le savez, je souffre de crises d’angoisse depuis ma plus tendre enfance… Durant toutes ces années, j’ai pu tester un bon nombre de thérapies, certaines donnant plus de résultats que d’autres… Voilà maintenant trois ans que suis une thérapie par l’hypnose, et je dois avouer que c’est celle qui a donné les meilleurs résultats pour moi.

C’est pourquoi j’ai voulu vous partager avec vous mon parcours, mon cheminement face à cette thérapie encore controversée de nos jours.

L’hypnose qu’est-ce que c’est ? 

  1. L’état d’hypnose :

L’état d’hypnose est un état de conscience modifié, naturel,  fréquemment et spontanément mis en œuvre  par le cerveau humain (en général, l’état entre la veille et le sommeil), état dans lequel, sous l’apparence ou les attributs du sommeil, se produit en réalité à un état de vigilance accrue, qui nous permet d’avoir accès et de mobiliser précisément les ressources intérieures de notre ‘intelligence émotionnelle et relationnelle.

  1. L’hypnose Ericksonienne :

Jusqu’aux travaux de Milton Erickson (approche thérapeutique proposée par Milton Erickson, Psychiatre américain du 20ème siècle), la pratique hypnotique était fondée sur des suggestions dans lesquelles l’hypnothérapeute proposait directement au patient la solution d’un problème. Dans l’hypnose Eriksonienne, c’est au patient de mettre à profit l’état hypnotique pour accéder à ses ressources intérieures, trop souvent inexploitées.

L’hypnothérapie Ericksonienne est une psychothérapie, qui permet, en induisant chez l’hypnotisant, un état hypnotique (ou transe hypnotique plus ou moins profonde), de mobiliser toutes les ressources internes et propres au sujet, afin de ré-organiser en interne, ses solutions par conséquent intuitives, et donc ses comportements et agissements du sujet, dans sa vie quotidienne.

  1. L’hypnose et les thérapies brèves (EMDR) ?

L’EMDR qu’est-ce que c’est ?

C’est une technique de désensibilisation et retraitement par mouvement oculaires. C’est une technique beaucoup plus récente (fin des années 1980) qui intègre certain éléments issus de l’hypnose et d’autres approches psychothérapeutiques comme les TCC (Thérapie cognitivo-comportementale), les approches psychocorporelles…

Cette thérapie brève est notamment utilisée dans la prise en charge du syndrome de stress post traumatique.

Dans mon cas l’hypnothérapeute mêlait hypnose et EMDR dans la même séance.

Dans quels cas consulter un/une hypnothérapeute ?

On peut être amené à consulter un/une hypnothérapeute pour de multiples raisons telles que :

  • Le sevrage tabagique/ addictions (l’hypnose à de très bon résultat dans le sevrage tabagique)
  • Crises d’angoisses (c’était mon cas)
  • Phobies
  • Stress
  • Traumatismes…

hypnothérapiePin It

Comment se passe la première séance d’hypnose ?

Lors du premier rendez-vous, l’hypnothérapeute va :

  • Explorer les motivations du patient : attentes, objectif de travail, confiance accordée au thérapeute…
  • Asseoir l’alliance thérapeutique : respect, écoute, coopération… exemple : quel serait pour vous un changement satisfaisant ?
  • Évaluer la stabilité émotionnelle du patient : addictions, idées suicidaires, perte de contrôle…
  • Évaluer la sécurité intérieure du sujet (le lâcher-prise) : relaxation rapide ? fermeture des yeux ?…
  • Faire un ancrage : phase ou geste à introduire en début de travail, et a répéter en fin de séance.
  • Des phrases ou gestes de routine : elles préparent « l’induction », annonce le passage en hypnose, et le facilitent.
  • L’induction : Elle a pour objectif de conduire le sujet à se défaire de sa perception ordinaire de l’environnement. Elle vise à conduire le sujet vers son intérieur, à orienter son attention vers lui-même, là où il veut aller.

Le coût d’une séance :

Le coût des séances varient selon l’endroit où l’on habite, si on est un enfant ou un adulte, selon le thérapeute… Personnellement mes séances s’élèvent à 90€ (pour 1h30). Mais la fourchette se situe entre 50€ et 120€ (tout dépend aussi de la durée de la séance).

Mon expérience :

« L’hypnose est une thérapie courte, alors pourquoi faire encore de l’hypnose au bout de 3 ans ? » C’est souvent la question que l’on me pose quand je dis que ça fait 3 ans que j’en fais. Les personnes prennent peur en se disant « ohlala finalement ça marche pas ». Allons, du calme, rassurez-vous, pour traiter les évènements réellement “traumatiques” j’ai fait 6 séances d’hypnose étalées sur 6 mois (a raison d’une par mois), et ça m’a vraiment aidé ! Il faut laisser du temps entre chaque séance, pour qu’inconsciemment des chose s’intègrent et se mettent en place… Mais les résultats sont visibles rapidement. Aujourd’hui je continues car j’aime ça et que cela me sert quand je vis des événements «difficiles» mais c’est plus une démarche personnelle que thérapeutique.

Au début j’avais beaucoup de questions et d’appréhensions quant à la fiabilité de cette méthode et au lâcher-prise (que j’ai toujours du mal à pratiquer). C’est d’ailleurs souvent la deuxième question que l’on me pose « ouais mais moi je n’arrive pas à lâcher prise, tu penses que ça peut quand même marcher ? » Personnellement, le fait de ne pas totalement réussir à « lâcher-prise » ne m’a pas empêché de mener à bien les séances d’hypnoses. Et j’ai la chance d’avoir une hypnothérapeute très attentive et à l’écoute, elle savait donc très bien comment « distraire » mon esprit d’une autre façon. Et au fil du temps, j’ai eu une réelle confiance en elle, et le « lâcher-prise » est devenu plus naturel.

Je pense que trouver un bon hypnothérapeute fait partie à 50% de la réussite de la thérapie car c’est une réelle relation de confiance qui va se mettre en place, alors autant être à l’aise. Je sais que je préférais réaliser ce travail avec une femme plutôt qu’un homme, j’étais plus à l’aise, plus en confiance… Mais ce sentiment est très personnel.

Ne vous précipitez pas, prenez le temps de prendre contact avec différents hypnothérapeutes (par téléphone). Demandez-leur comment ils procèdent, leurs tarifs… Parfois, rien que d’entendre leur voix permet (ou pas) de dire que c’est avec LUI que vous voulez vous lancer. Et si vous tombez sur une secrétaire, renseignez-vous sur internet, allez voir les avis, le site, trouvez des photos… Ou demandez simplement à des proches si ils ont déjà fait de l’hypnose et avec qui (si cela peut vous mettre en confiance).

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu ? Avez-vous déjà fait de l’hypnose ? Quel est votre avis ?

Ps : Merci a mon hypnothérapeute de son aide pour la partie “technique” de l’article.

effet d'optiquePin It

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

3 Commentaires

  1. Anne-So - ZePermaLab

    Très intéressant cet article ! L’hypnothérapie fait partie des “médecines alternatives” que j’aimerais bien essayer un jour, à l’instar de l’acupuncture. C’est intriguant et mystérieux (vu de l’extérieur ^^).
    Merci pour ces informations et ton généreux partage 🙂

    • sarahBlogger

      Merci Anne-So 🙂

      Oui je pense que cela fait parti des thérapies à tester ! 🙂

      Bisous

Laisser un commentaire