J’ai testé la microkinésithérapie

Il y a quelques mois je vous parlez de ma première séance de kinésiologie. Aujourd’hui j’ai décidé d’aborder avec vous la microkinésithérapie qui est une cousine très proche de la kinésiologie.

J’avais envie de tester les deux approches afin de voir celle qui me correspondrait le plus.

Avertissement : Les points de vue, commentaires et tout autres renseignements de cet article ont pour seul but de vous fournir de l’information et non de se substituer au conseil d’un médecin. D’aucune manière ces informations ne constituent une recommandation de traitement (préventif ou curatif), une prescription ou un diagnostic ni ne doivent être considérés comme tels.

La microkinésithérapie qu’est-ce que c’est ?

La microkiné est fondée sur un principe simple : aider le corps à évacuer tous les traumatismes passés ou présents qu’il garde en mémoire et qui l’empêchent de bien fonctionner.

Au quotidien (que ce soit conscient ou pas), notre corps lutte contre des agressions de toutes natures et de différentes intensités, provenant de l’extérieur (choc physiques ou émotionnels, toxines, microbes…).

Le plus souvent notre corps, notre organisme  s’autocorrige… Cependant, si les atteintes ne sont pas identifiées, pas reconnues, ou trop fortes, notre corps peut ne pas réagir assez efficacement… ainsi, l’agression se transforme en une sorte de « cicatrice », de « mémoire de l’évènement».

Malgré cette « trace », nous avons l’impression d’être guéri. Pourtant, l’accumulation de ces mémoires va faire qu’un jour, une douleur apparaitra, une maladie pourra se manifester, et nous auront plus de faciliter à développer des maladies « chroniques »…

C’est là qu’intervient la microkiné.

Comment se déroule la séance ?

La séance dure en moyenne 30min. Après les habituelles questions et avoir expliqué la raison de votre venu, vous vous installerez sur une table de massage.  Le/la microkinésithérapeute va d’abord localiser et identifier les cicatrices qui gênent votre corps en contrôlant vos rythmes vitaux (circulation sanguine, respiration…). Ces rythmes vitaux, sont perçus par les mains du thérapeute comme des « micromouvements ».  S’il décèle une perturbation, il va effectuer une stimulation pour ré informer l’organisme de la présence de la cicatrice, ce qui permet au corps de retrouver la mémoire du choc, de se concentrer sur elle,  afin de l’éliminer définitivement !

Mon ressenti sur la séance :

Autant j’avais pu être déconcertée par pas mal de choses durant ma séance de kinésiologie autant là tout était très claire, et précis.

J’ai aussi aimé le fait que l’on n’aborde pas une problématique en particulier mais qu’au contraire la microkinésithérapeute  traite tous les blocages en une séance.

Je pense que cela tient au thérapeute, mais j’ai vraiment été bluffée par des choses extrêmement précises qu’elle a pu me dire (et qu’elle ne savait pas) juste en « touchant » mon corps ! Elle m’a donnée des dates auxquelles j’aurais pu vivre des « chocs émotionnels » et il se trouve qu’à chaque fois ça correspondait à des moments de ma vie qui ont été marqué par des évènements “difficiles”.

Je suis ressortie de la séance vraiment impressionnée et satisfaite. De plus, c’est peut-être un hasard mais deux semaines après la séance, il y a beaucoup de choses qui ont bougées dans ma vie et de façon assez spectaculaire (comme si les pièces du puzzle c’étaient débloquées pour se mettre correctement en place).

Si je fais une comparaison avec la kinésiologie, je dirais que la microkiné m’a plus séduite pour son aspect plus concret et direct ainsi que pour les résultats après séance.

Et vous ? Vous connaissez ? Si vous avez fait les deux, quelle technique préférez-vous ?

6 Commentaires

  1. Djahann

    J’avoue que j’ai du mal à croire à ce genre de méthodes, mais pourtant je sais que ça fonctionne car une de mes amies a eu de très bons résultats.
    Est-ce que ça peut fonctionner pour traiter les phobies ou l’anxiété, selon toi ?

  2. Ornella

    Alors, moi j’ai fait une séance aussi en microkiné, mais malheureusement le résultat ne fût pas aussi probant que toi.

  3. Marie E.

    Encore un article très intéressant. Merci de nous partager tes expériences en médecine alternative, je les trouve toutes très inspirantes et c’est toujours bon d’avoir les avis et retours d’expériences d’autres personnes. Je ne connaissais pas la microkinésithérapie, mais je pense la conseiller à l’un de mes proches.
    A bientôt Sarah. Et plein de bonnes choses pour les changements à venir dans ta vie professionnelle,

  4. Nadège

    Personnellement, j’ai testé les deux méthodes, et j’ai largement préféré la kinésiologie. Mais il faut dire que ma microkinésithérapeute en faisait beaucoup trop. Elle ne m’a pas inspiré confiance, contrairement à ma kinésiologue, qui était posée et de bon conseil…

  5. Anais

    Hello,

    J’ai déjà fait une séance, je n’ai pas été aussi séduite que toi … Et en fait je crois que ça tient bcp au praticien ! Je me suis redirigée vers l’ostéopathie mais l’idée de la microkinésie me plait. J’essayerais peut être avec un autre médecin !

    Merci pour ce partage !

    • sarahBlogger

      Coucou Anais,

      En effet je pense que cela tient beaucoup au thérapeute !

      Belle fin de soirée

Laisser un commentaire