Faire le choix de vivre ses rêves

Pouvez-vous me dire à quoi ça sert de se taper 10 réunions dans une journée pour brasser de l’air ? A quoi ça sert de se donner des airs aussi sérieux au travail quand on résout « d’hypothétiques problèmes » alors qu’en soit on ne fait rien ? A quoi ça sert de parler croissance et productivité au sein de son entreprise quand les salariés sont épuisés ?

Cela fait maintenant quatre ans que je travaille, quatre années que je m’accroche au monde de l’entreprise, quatre années que je persévère, promis. Quatre années que je ne trouve pas ma place, que j’ai envie de tout envoyer balader car je ne comprends pas la logique des entreprises, que j’ai la sensation d’étouffer au point de perdre connaissance.

Alors ça y est, j’ai décidé de me l’avouer : le monde de l’entreprise n’est pas fait pour moi et ne sera jamais fait pour moi.

Oui, je déteste me lever pour aller travailler pour le rêve d’un autre, je déteste devoir pointer, devoir marcher dans des lignes faites à cet effet, je déteste devoir manger, pisser et respirer à des horaires bien précis ! Mais ce que je déteste encore plus, c’est de faire un travail qui, pour moi, n’a aucun sens.

Ohhh alors oui, je fais de jolis flyers, je communique sur des évènements, je fais des post sur le réseau social de l’entreprise mais bordel à quoi ça sert ?! A quoi JE sers ? Dans le monde je veux dire !

En soit mon entreprise est super, les gens sympas et le salaire au top. Mais je ne m’y résous pas… Nous vivons dans des boites, sans jamais voir le soleil, avec des œillères. Le matin on quitte sa « boite à dodo » pour prendre la « boite roulante » et aller bosser dans sa boite. Et même dans notre boite (entreprise), on est encore mis dans une boite (un bureau) et puis, même là il faut rentrer dans des cases sinon on se fait remarquer ou on ne trouve pas sa place.

travailPin It

Et avant même qu’on est dit « ouf », on ne fait plus attention à ça, on rentre dans une routine : 7h10 réveil, 7h45 prendre la voiture, 8h30 arrivée au boulot, 10h30 pause, 12h30 manger, 13h15 retourner bosser, 15h30 pause, 17h FIN. Et le lendemain ? On recommence. Si ça ce n’est pas être réglé comme du papier à musique ?!

Et le soir tellement crevé par notre journée à avoir brassé de l’air, on s’installe sur son canapé pour s’abrutir un peu, et juste penser à rien.

Mais au final on se transforme en zombie, ça nous asphyxie et nous empêche de rêver, ça nous éloigne de nous, et de toutes les possibilités que l’on avait de devenir qui on voulait être vraiment.

Alors j’ai pris une décision : créer ma place en créant mon job. Et oui, vous l’avez deviné, je me lance dans l’entreprenariat (à côté de mes études et de mon travail).

C’est peut-être prématuré pour l’annoncer mais ça rend ça tellement plus réel quand je le vois écrit. Le projet en est au stade embryonnaire mais il est là et bien ancré. Ça sera long et difficile je le sais. Mais c’est ce que j’ai toujours voulu au fond de moi et je suis prête à prendre le risque.

Après tout ne vaut-il mieux pas choisir sa vie plutôt que de la subir ?

Je veux que ma vie ait un sens, je veux que mes actes comptent, je veux croire en mes rêves et changer le monde à mon échelle !

J’embrasse à bras le corps cette nouvelle vie, j’ai enfin trouvé ma place.

Vous avez des idées quant à ce que pourrait être ce projet ? 🙂

12 Commentaires

  1. Claire

    Hello,
    Je comprends tout à fait ce que tu ressens. J’ai fini les études en 2015 et j’ai déjà démissionné d’un travail car j’avais l’impression de le subir et je ne supportais pas l’hypocrisie des collègues. Là ça va mieux, mais parce que j’ai trouvé des activités pour moi en dehors qui m’occupent l’esprit.
    Tu as raison de te lancer si c’est ce que tu souhaites ! J’imagine que tu vas faire de la communication en freelance ?
    Bonne continuation
    Claire

    • sarahBlogger

      Coucou Claire,

      C’est important d’avoir des choses qui nous passionne en dehors du travail (surtout quand celui-ci ne nous plait pas) !
      Merci pour tes encouragements <3
      Et non, je ne me lance pas dans la com en freelance (même si c'était tout a fait logique)

      A bientôt,

      Sarah

  2. Marie E.

    Comme je m’en retrouve dans tes mots. Je n’ai qu’une chose à te souhaiter : plein de belles choses et d’épanouissement dans ce projet !
    A bientôt,

  3. Annabelle

    Je n’ai jamais travaillé dans une entreprise, mon chéri a connu cela. En lisant ton article cela ne donne pas envie haha. Je sais en tout cas que ça ne me conviendrait pas. Tu a raisons de penser à toi, à comment tu aimerais que t’a vie soit et je suis contente pour toi, il faut du courage, beaucoup de volonté et de force pour ce lancer dans certains projets avec le travail et les études a côté. On se connais très peu encore mais je pense que ton projet sera très nature. Créé ma petit boîte est aussi dans mes projets mais je ne me sens pas encore prête. Hâte de découvrir ton projet. Des bisous !

    • sarahBlogger

      Coucou Annabelle,

      Merci pour tes mots qui me touchent beaucoup !
      En effet, mon projet à un lien direct avec l’environnement 😉
      A très vite 🙂

  4. Ornella

    Pas mal la comparaison au fait de rentrer constamment dans des boites.

    Je ne sais pas ce que tu vas faire mais je suppose sans doute quelque chose en rapport avec les produits naturels. Faire de la formation ? ou créer tes produits ? En tout cas, je te soutiens à 200%.

    • sarahBlogger

      Merci beaucoup Ornella <3

      Non ça ne sera pas du tout en lien avec des produits naturels, même si ça aurait pu !
      Mais bon c'est quand même un projet orienté vers l'environnement 🙂

  5. Yuna Création

    J’ai l’impression que tu lis dans mes pensées! En ce moment je cherche un boulot dans une boite provisoirement le temps d’avoir ma boite à moi que je lancerai lors de mon futur déménagement! (:
    Bon courage à toi!

  6. The Flonicles - la vie Slow

    J’ai pris sur moi plus de 9 ans… et j’ai enfin compris (ou accepté ?) que ma place est ailleurs, du coup j’ai entrepris les démarches pour pouvoir quitter ce monde qui me rend malheureuse, je veux enfin VIVRE ! Bon courage dans ce que tu entreprends, quoi que ce soit !

Laisser un commentaire