Crises d’angoisses : mon témoignage

Aujourd’hui j’ai décidé de me livrer à vous sur un sujet que j’ai encore du mal à aborder : les crises d’angoisses…

J’ai choisi de le faire sous format vidéo car je trouvais cela plus authentique, plus vrai.

Résumé :

Je souffre de crises d’angoisses depuis ma plus tendre enfance, je ne me rappelle pas avoir un jour vécu sans… Je suis passée par beaucoup de stades : le désespoir, la solitude, l’épuisement, la peur d’être folle, l’incompréhension, la sensation d’injustice…  

C’est pourquoi j’ai voulu partager avec vous mon expérience, mon point de vue. Car je sais a quel point on peut se sentir seul, livré à sois-même, sans repères. Car je connais la difficulté de se lever chaque jour et de se battre contre un ennemi invisible… Je connais la souffrance du corps qui subit de pleins fouet ce tsunami d’émotions… Je sais ce que c’est que de se demander si un jour “je pourrai avoir une vie normale”… Je sais ce que c’est que de prier le ciel pour que ça s’arrête…

Aujourd’hui je vais mieux,  je ne suis pas guérie, le chemin est encore long mais mon envie de vivre tel que je l’entend est plus forte que tout. 

PS : il faut savoir que je n’aborde pas tout les problèmes liés aux crises d’angoisses (il faudrait plusieurs vidéos a ce sujet) tel que : l’exclusion social, l’incompréhension du corps médical face à notre détresse, scolarité extrêmement difficile, répercutions sur la sphère familiale….

4 Commentaires

  1. Rozie

    C’est fou comme tu me fais penser à ma soeur ! Sur ce sujet là en tout particulier.
    Vous n’aviez pas la même source d’angoisse, mais exactement les mêmes “symptômes” et réactions.

    J’ai toujours été très impressionnée par les angoisses qui viennent si tôt. Tu avais déjà peur à 2 ans, et sans doute même avant, tout comme ma soeur. Ca me laisse perplexe. Je trouve ça complètement fou (pas dans le sens j’y crois pas, hein).

    Je sais comme c’est dur. Pour la personne angoissée, et pour son entourage proche ou moins proche. C’est vraiment terrible. Ma soeur s’en est sortie grâce à la sophrologie, je crois. Une thérapeute qui avait plusieurs casquettes. Elle ne nous racontait jamais ce qui se passait pendant les séances. C’était son intimité.

    Comme pour toi, les psy n’ont jamais aidé. Ma soeur n’était pas très communicative. Et puis .. Comme tu le dis, peut-être qu’il est vain d’en trouver l’origine. C’est sans doute dû au fait que ça arrive si tôt. Si évènement traumatique il y a, avant deux ans, c’est ardu de s’en souvenir !

    Je pense même qu’il n’y a pas forcément d’origine. Ou du moins, pas comme on l’entend. Mais je ne l’ai jamais vécu, alors je parle un peu dans le vent !

    Je suis heureuse de savoir que ça va mieux pour toi maintenant, que tu le vis moins, voire plus. Je te souhaite que ça continue dans ce sens et que tu puisses évoluer sereinement. Tu as toujours peur de vomir, maintenant ?

    • sarahBlogger

      Oui je me rappelle que ta sœur était sujette aux crises d’angoisses, tu avais écrit de très beau articles a son sujet !
      Comme tu dis, il n’y a peut-être même pas d’origine… C’est pourquoi j’ai arrêté de chercher…
      Je sais pas si on peut dire que j’ai encore peur de vomir mais ce qui est sur c’est que je serai toujours plus mal à l’aise dans certaine situations que d’autres, que je redouterai toujours un peu l’hiver etc…

      PS : je t’ai envoyé un email il y a quelques temps mais je sais pas si tu l’a reçu ?

      Bisous Rozie

  2. Julie M

    Bonjour à toi.
    J’ai été très touchée par ce que tu racontes dans la vidéo. C’est une vraie chance d’avoir le courage et la force que tu as.
    L’angoisse, ça peut vraiment être handicapant (contrairement à toi, je ne fais pas de crises d’angoisse par peur de vomir ou d’avoir la gastro mais je suis extrêmement stressée et mal à l’aise avec les autres et c’est un vrai combat au quotidien donc je me reconnais dans ce que tu dis). J’espère que tu en viendras à bout un jour. En tous cas, tu as toute ma compassion. Soyons solidaires.

    • sarahBlogger

      Hello Julie,

      Oui toute sorte d’angoisse, quand elle se manifeste est handicapante… J’imagine que ta situation ne doit pas être évidente non plus… Tu as raison, soyons solidaire 😀

Laisser un commentaire