A la rencontre de votre cerveau

Aujourd’hui je vous propose un article un peu différent, puisque je vous propose d’aller à la rencontre de votre cerveau ! En effet, comme je l’explique dans l’article « adulte surdoué : comment se passe le test wais IV», à la suite des tests de QI je suis allée voir une psychopédagogue qui m’a appris à comprendre comment fonctionnait mon cerveau. Cet enseignement m’a permis de ne plus m’épuiser dans l’apprentissage des leçons et donc de devenir plus performante.

Évidemment, ce qui vaut pour l’école l’est aussi dans le monde du travail et dans la vie courante. Dans tous les cas apprendre à se connaitre de façon générale est, à mon sens, une bonne idée.

Bref, cet article est là pour vous donner des clefs, des pistes à approfondir (seul ou avec un professionnel).

Avertissements : Les points de vue, commentaires et tous autres renseignements de cet article ont pour seul but de vous fournir de l’information et non de se substituer au conseil d’un professionnel. D’aucune manière ces informations ne constituent un diagnostic ni ne doivent être considérés comme tels.

Le modèle Ned Herrmann et les préférences cérébrales :

La méthode Herrmann a été fondée dans les années 75 par Ned Herrmann, chercheur américain et Directeur de Ressources Humaines de la Général Electric. Il s’appuie sur les travaux de recherches de Roger Sperry pour élaborer le questionnaire HBDI (Herrmann Brain Dominance Instrument). Le modèle Hermann décrit les modes de fonctionnement cérébral dominants d’une personne. Ce qui permet de mieux comprendre notre façon d’appréhender les informations, et le monde qui nous entoure.

A quoi ça ressemble ?

cerveau_hermannPin It

Voici le modèle de Ned Hermann. C’est comme ça qu’il « découpe » notre cerveau. Chaque hémisphère ayant des particularités propres. Évidemment, tout le monde utilise les deux hémisphères. Cependant, ces travaux montrent que nous avons tous une tendance à favoriser un hémisphère plus que l’autre. Ce qui permet (quand on en a conscience) de développer ses talents, atouts, compétences… Et de « travailler » sur ses points faibles.

Préférence en cortical Gauche :

Cette personne préfère aborder les situations dans leur logique, de façon rationnelle et analytique. Elle aime résoudre des problèmes. En cours ou au travail elle fonctionne en terme de connaissance, d’acquisition ; savoir et apprendre est très important pour elle.

Points faibles : En revanche cette personne manque d’imagination, de créativité… Elle a du mal à développer ses idées, et n’exprime pas sa sensibilité. A du mal à avoir des idées personnelles.

Axe d’amélioration : Essayer de se mettre à des activités créatives afin de développer son imagination, s’ouvrir d’avantage aux autres…

cortical_gauchePin It

Préférence en cortical droit :

Cette personne préfère projeter des situations d’avenir en imaginant des situations globales. Elle s’intéresse notamment à la réflexion stratégique. En cours ou au travail, ce sont des personnes qui ont besoin de savoir à quoi vont servir les nouvelles connaissances acquises.

Points faibles : En revanche cette personne manque d’organisation de structure, d’esprit de groupe, de rigueur, de logique, de méthode et de clarté.

Axes d’amélioration : Quand on commence un travail, se forcer à faire un plan pour mieux s’organiser par exemple. S’entrainer à parler devant d’autres personnes (amis, famille…) afin de voir si votre pensée/discours est claire pour tout le monde…

cortical_droitPin It

Préférence en limbique gauche :

Cette personne préfère aborder les choses et les situations de manière pratique et concrète. Elle se réfère aux idées déjà vérifiées, elle est plutôt prudente et avance pas à pas. En cours ou au travail ce sont des personnes qui ont besoin de mettre en pratique ce qu’elles ont appris pour comprendre et assimiler.

Points faibles : En revanche c’est une personne qui manque d’ouverture d’esprit, d’assurance, qui a du mal à avoir une vision globale des choses. Elle a aussi du mal à résumer un texte ou une situation.

Axes d’amélioration : Essayer de voir un problème/une situation dans son ensemble, essayer de prendre de la hauteur, du recule… S’entrainer à s’exprimer de façon claire devant un public (amis, famille).

limbique_gauchePin It

Préférence en limbique droit :

Plutôt intuitive et sensible, cette personne privilégie les aspects humains et la communication, favorisant l’harmonie. Préoccupée par le passé, elle honore les traditions pour leur valeur émotionnelle. En cours ou au travail elles ont besoin de parler, d’échanger, d’établir une relation avec l’enseignant/le supérieur pour apprendre/être bien au travail.

Ponts faibles : En revanche c’est une personne qui manque d’ordre, de rigueur, d’organisation, de connaissance précises et souvent de maîtrise de soi (a du mal à contrôler ses émotions).

Axes d’amélioration : Comme pour cortical droit, se forcer à faire un plan pour mieux structurer/organiser sa/ses pensées (au travail ou en cours particulièrement). Il est aussi conseillé de pratiquer le yoga, la médiation… Pour apprendre à maitriser ses émotions…

limbique_droitPin It

J’espère que cet article vous aura plu et vous aura permis d’en apprendre un peu plus sur vous… J’espère aussi que ces quelques pistes de réflexion vous donneront envie d’aller un peu plus loin dans vos recherches personnelles…

A votre avis quelle est votre « préférence cérébrale » ? Avez-vous conscience de vos atouts et points faibles ?

Pin It

8 Commentaires

  1. Pêche & Églantine

    Un très chouette article qui change effectivement et c’est ce qui le rend d’autant plus intéressant !
    J’avais déjà appris que chaque zone de notre cerveau était relié à des fonctions et des caractéristiques différentes mais je n’était encore jamais tombé sur ce modèle là qui rend les choses bien plus claires !

    Des bisous,
    Pêche

    • sarahBlogger

      Je suis heureuse de savoir que cet article t’ai plu 🙂
      Merci de ton passage 🙂

  2. zenopia

    Super intéressant ce billant ! Je pense être plutôt limbique droit… et justement le yoga m’aide beaucoup… ça me donne envie d’en savoir plus tout ça !
    Belle journée

    • sarahBlogger

      Ahahah comme moi 😉
      Oui, quand on se plonge dedans, c’est passionnant !

      Belle journée à toi aussi

  3. Anaïs

    Hello Sarah !

    J’adore cet article ! Je pense qu’il existe des “test” pour savoir quel est notre “préférence cérébrale”. Je serais bien curieuse de la faire car je suis incapable de dire où je me situe ! Émotive, organisée, toujours eu une aptitude aux mathématiques, passionnée de loisirs créatifs … Suis-je inclassable ?
    Bisous

  4. Ornella

    Moi, je crois que je suis hémisphère droit entier, j’arrive pas à savoir si je suis plus cortical ou limbique, mais sans doute plus limbique droit à la réflexion.

  5. Astrid

    Merci beaucoup pour cet article ! C’est très intéressant, je vais me pencher sur le sujet de plus près du coup.

Laisser un commentaire