In:Chronique d'une angoissée

Chronique d’une angoissée : Les fondations

L’angoisse c’est ce froid dans mon dos, cette ligne invisible sur laquelle je joue au funambule, la terre qui tremble et se dérobe sous mes pieds… cette sensation que je connais par cœur et qui ne me manque pas. Parce que pendant des années je tombais à l’intérieur de moi-même sans avoir de socle auquel me rattacher. J’étais le vide qui me dévorait. Je côtoyais les profondeurs de mon âme sans voir la lumière, et j’ai failli m’y perdre plus d’une fois. J’ai cru à la folie pendant longtemps tellement ... Read More